Imprimer

Lettre spéciale Dombes

 

Elle se situe sur un des axes migratoires majeurs d’Europe et, à une échelle plus locale, au coeur des connexions entre Jura et monts du Lyonnais, entre Rhône et Saône.

Tutoyant la Bresse au nord et bordé de côtières (Ain, Rhône et Saône) qu’il domine du haut de ses 250 m et quelques, le plateau ondulé de la Dombes couvre environ 1 300 km². Ce “pays des mille étangs” est caractérisé par une biodiversité riche. Mais la Dombes est, aujourd’hui, à la croisée des chemins : les prairies disparaissent, la qualité de l’eau se dégrade fortement, les boisements se banalisent, certaines populations d’oiseaux sont en déclin…
“Un millénaire d’équilibres subtilement évolutifs s’achève par trois décennies de chamboulements écologiques majeurs”, résume Maurice Benmergui, fin connaisseur et amoureux de la Dombes. Pourquoi la Dombes est-elle si précieuse ? Quelles menaces pèsent sur elle ? Quelle Dombes voulons nous pour demain ? Quels outils faudrait-il mettre en oeuvre ?