Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature

 

Recommander Imprimer

Le crapaud commun

Le Crapaud commun est un représentant des 17 espèces d’amphibiens présentes dans l’Ain. De couleur variable, sa peau gris-beige tire sur le brun, le jaune et parfois le vert. Son menu est varié : vers de terre, araignées, cloportes, limaces, fourmis, chenilles… Il a l’embarras du choix !
©Photo : Remi Rufer

 

D’une taille de 11 à 15cm, les femelles sont généralement plus grosses que les mâles (8 à 10 cm). Elles sont aussi statistiquement moins nombreuses que ces messieurs les mâles, qui se battent donc pour trouver leur belle en saison de reproduction (mars-avril).

Il n’est d’ailleurs pas rare d’observer un ‘‘amplexus’’ lors d’une ballade. L’amplexus décrit le binôme mâle/femelle et la position particulière du mâle, juché et bien accroché sur le dos de la femelle. Pour s'accrocher plus aisément les mâles présentent en cette période ce qu'on appelle des "callosités nuptiales" rugueuses et noires sur la face intérieure des pattes. L'appariement a souvent lieu dès la migration prénuptiale où, à la sortie de l’hibernation, les crapauds affluent vers les points d’eau qui les ont vus naître. Il n’est donc par rare de voir un mâle se faire paresseusement transporter sur plusieurs centaines de mètres jusqu’au point d’eau où aura lieu la reproduction avec la femelle !

Dans la frénésie de la recherche d’un partenaire, il arrive qu’un mâle tente de s’accrocher à un concurrent, le prenant pour une femelle. La victime émet alors un petit couinement signalant au galant qu’il se trompe… « Hé, je suis un mâle ! ».

La migration des crapauds vers leurs gîtes d’hivernage commence après les premières gelées d’automne. Ils sortent de leurs mares ou étangs et s’en vont s’enfouir dans la litière des forêts, bois et autres haies. Pour cela, ils peuvent parcourir de grandes distances (jusqu’à 1 km !), durant lesquels ils croisent des routes… et c’est malheureusement là qu’ils font parfois l’objet d’un écrasement important. On recense de véritables hécatombes dans certains secteurs où des centaines de crapauds perdent la vie sous les roues de nos voitures...A Saint-Denis-lès-Bourg, des écrasements ont déjà été constatés autour de l’étang Barvey.

 Certaines associations se mobilisent afin d’aider les crapauds à passer en toute sécurité (filets posés des deux côtés de la route puis ramassage des individus ainsi bloqués afin de les faire passer de l’autre côté) et parviennent parfois à inciter les communes à la construction d’un crapauduc. Une fois installé, ce simple tunnel passant sous la route permet au crapaud commun, mais aussi à d’autres espèces d’amphibiens qui l’accompagnent (Grenouilles rousses, Tritons, etc.) de se déplacer sereinement.

 Dans votre jardin, votre mare ou sur la route, restez donc vigilants afin de protéger cette espèce classée comme quasi menacée dans la Liste Rouge régionale des vertébrés.

 

Yann PAULET Chargé de mission Biodiversité

FRAPNA Ain

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
Date : dimanche 9 septembre 2018
10
11
12
13
14
16
17
18
19
20
21
22
Date : samedi 22 septembre 2018
23
24
25
26
27
28
29
30

FRAPNA Ain FRAPNA Haute-Savoie FRAPNA Savoie FRAPNA Isère FRAPNA Drôme FRAPNA Ardèche FRAPNA Loire FRAPNA Rhône FRAPNA Région

   Suivre sur Facebook