Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature

 

Recommander Imprimer

Fort l'Ecluse

Fort EcluseFort l'Ecluse, Léaz, 2013 - 2014

Actu : en février 2014, la FRAPNA Ain a envoyé un courrier aux membres du conseil communautaire pour clarifier sa position.

La CCPG (Communauté de Communes du Pays de Gex), propriétaire du Fort l'Ecluse, a fait installer un « parcours aventure » sur le fort supérieur au printemps 2013. Cette installation de loisirs, constituée en grande partie de câbles métalliques, a été mise en place sans effectuer la consultation obligatoire de la CDNPS et sans l'autorisation du préfet...

Le Défilé du Fort l'Ecluse constitue un site classé. Cela signifie notamment que toute demande de travaux modifiant l'apparence du site doit être soumise pour avis à la CDNPS (Commission Départementale de la Nature, des Paysages et des Sites). Cette commission se réunit plusieurs fois par an sous la présidence du préfet ; la FRAPNA compte parmi ses membres.

La FRAPNA Ain a donc adressé un courrier à la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) qui est en charge de la police des sites, avec copie à la CCPG, au sous-préfet de Gex, et aux membres de la CDNPS pour s'offusquer publiquement du non respect de la réglementation. La DREAL a dressé un procès verbal d'infraction.

La CCPG s'est depuis engagée à démonter les installations et à demander les autorisations nécessaires dans le but de les réinstaller l'an prochain.

L'ACJN (Association pour la Connaissance de la Nature Jurassienne) et Jacques Gilliéron (naturaliste réputé) ont initié un « manifeste pour un Fort vivant » afin d'alerter sur les menaces que de tels aménagements font peser sur la biodiversité ordinaire et extraordinaire du site. Ils ont été rejoints par la SNAA (Société des Naturalistes et Archéologues de l'Ain) et d'autres naturalistes de renom.

De son côté, la FRAPNA a entrepris plusieurs actions en fin d'année 2013 :

  • Constitution de partie civile.
  • Envoi d'un courrier à la CCPG pour lui rappeler la présence d'espèces protégées et l'obligation d'étudier l'impact du parcours aventure sur la faune et la flore.
  • Envoi d'un courrier à la DDT (Direction Départementale des Territoires) afin de réclamer la reprise d'une politique ambitieuse de mise en place d'Arrêtés Préfectoraux de Protection de Biotope (APPB) dans le département, notamment sur le Défilé du Fort l'Ecluse.
  • Envoi d'un courrier au CG (Conseil Général) de l'Ain pour défendre une approche des sports de nature qui conduit les sportifs à pratiquer leur activité et à bénéficier des richesses de la nature, tout en les préservant.

En 2014, la FRAPNA poursuit son travail... Un courrier a notamment été envoyé aux membres du conseil communautaire pour clarifier la position de la FRAPNA dans cette affaire.

La « mise en valeur » du Fort l'Ecluse ne doit pas se faire au prix de la destruction des espèces protégées (oiseaux, papillons...) présentes sur le site. Le parcours aventure projeté risque en effet de déranger ces espèces en raison de l'augmentation de la pression anthropique sur le site, voire de détruire l'habitat de certaines d'entre elles. La volonté de « mettre en valeur » ce lieu historique, bien que louable, ne doit pas servir de justification à la destruction des espèces protégées qui participent à la richesse écologique du Fort l'Ecluse.

 

Agenda

FRAPNA Ain FRAPNA Haute-Savoie FRAPNA Savoie FRAPNA Isère FRAPNA Drôme FRAPNA Ardèche FRAPNA Loire FRAPNA Rhône FRAPNA Région

   Suivre sur Facebook