Imprimer

Braconner la bécasse peut coûter cher

Le Tribunal de police de Nantua vient de condamner deux braconniers pour avoir chassé illégalement la bécasse. La constitution de partie civile de la FRAPNA Ain a été reçue.


becasse Jari PeltomakiLe 6 novembre 2014 à Izenave, Monsieur D a été verbalisé par l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage pour avoir chassé la bécasse des bois "à la passée" au petit matin, c'est à dire au moment où celle-ci quitte la prairie où elle s'est nourri pendant la nuit pour regagner la forêt qui lui sert de lieu de repos durant la journée. Ce comportement prédictible la rend particulièrement vulnérable à ce moment de la journée, c'est pour cette raison que la chasse à la passée est interdite.

Le 4 novembre 2015 à Géovreisset, Monsieur C a été verbalisé dans les mêmes conditions.

Le Tribunal de Nantua a estimé que le comportement de ces deux braconniers a nui à la conservation de la bécasse des bois dont les effectifs sont fragiles dans l'Ain. Tous deux ont été condamnés le 27 mars 2017 à des peines d'amende avec sursis. Leurs fusils ont été confisqués et leurs permis de chasse retirés pour un an. Ils devront tous deux verser des dommages-intérêts à la FRAPNA Ain.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer