Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature

 

Recommander Imprimer

114 vitrines et enseignes restées allumées à Bourg après 1h du matin.

Une exposition trop longue ou trop fréquente à la lumière artificielle peut s'avérer dangereuse pour la santé. L'éclairage extérieur est aussi souvent à l'origine d'un dérangement de la faune (insectes, oiseaux, mammifères, etc.).

Pollution-Lum_bd.jpg

 

C'est pour cette raison que la loi oblige à éteindre certaines sources lumineuses non nécessaires. Il en va ainsi notamment des vitrines, enseignes et façades des bâtiments non résidentiels.

A Bourg-en-Bresse, huit bénévoles de la FRAPNA ont voulu vérifier si cette obligation était respectée. Ils ont donc arpenté les rues de la ville après 1 heure du matin dans la nuit du 22 au 23 septembre. Et ce ne fut pas une perte de temps: 114 irrégularités ont été recensées!

Dans un premier temps, la FRAPNA va envoyer un courrier à chacun de ces établissements pour les informer de la réglementation, et leur demander d'éteindre leurs dispositifs lumineux désormais. Nous nous tiendrons à la disposition des commerçants et autres professionnels si certaines incompréhensions demeurent. D'ici quelques semaines, des bénévoles feront un deuxième passage nocturne (avis aux bénévoles insomniaques!) pour évaluer les changements de comportement. Si certaines vitrines ou enseignes semblent encore en contradiction avec la réglementation, la FRAPNA demandera au maire d'intervenir comme la loi le lui permet.

NB: ce recensement s'est fait à l'exclusion des cafés, restaurants, hôtels, discothèques et services d'urgence susceptibles d'être ouverts la nuit.

Pour aller plus loin : article du Progrès

 

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
5
6
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

FRAPNA Ain FRAPNA Haute-Savoie FRAPNA Savoie FRAPNA Isère FRAPNA Drôme FRAPNA Ardèche FRAPNA Loire FRAPNA Rhône FRAPNA Région

   Suivre sur Facebook